Thursday, January 11, 2007

Qui sont-ils? Et Pourquoi ces réactions?

Même après que le pouvoir a reconnu semi-officiellement le fait que les combats armés au sud de Tunis étaient avec des groupes terroristes, les questions persistent. Qui sont-ils? Combien sont-ils? Comment ils ont eu ces armes automatiques? Sont-ils tunisiens? Qui est derrière eux? Qu’est ce qu’ils veulent? Pourquoi?

Est-ce possible que des tunisiens passent a la lutte armée a cause du Hijab comme on le dit, je ne le crois pas. Que des jeunes ont été manipulés par des clans au pouvoir est invraisemblable. C’est quoi alors toutes ces rumeurs. Pourquoi, au lieu de s’inquiéter, on se tourne l’un contre l’autre.

On a le droit de savoir qu’est ce qui se passe dans notre pays, la ou vivent des êtres chers a nous. Demander l’information est maintenant perçu comme un acte de trahison! N’est ce pas notre droit de se demander quelques éclaircissements sur des faits aussi dangereux et inédits que ceux qui se sont déroulés aux portes de la capitale. Quelques uns se croient plus patriotes que d’autres et nous donnent des leçons simplistes, comme quoi dire la vérité nuit à notre réputation. Quelle maturité intellectuelle ? Je me demande c’est quoi le fil de pensée qui les a mené a cette conclusion ? Peut être le fait de se taire est devenu une culture et celui qui ne la respecte pas est un marginal, un traitre, un vendu.

On divise au lieu de s’unir, on monte les uns contre les autres parce qu’on se croit plus tunisien que l’autre. Eh bien non, on est tous tunisiens et je n’ai jamais connu un tunisien qui méprise son pays au point de le vendre. On aime tous notre pays, ceux qui vont a la mosquée et ceux qui vont aux bars. Essayer de voir la réaction de n’importe quel tunisien en face d’un étranger qui dit du mal de la Tunisie, même s’il a raison, et vous comprendrez. N’entrez pas dans le jeu politicien qui veut utiliser ces événements pour marginaliser l’opposition ou pour affaiblir le pouvoir.

Et puis la vérité ne nuira pas au pays, au contraire, elle prépare la population à contrer ce danger qu’on ne connait pas et à se mettre la main dans la main et le combattre. Qu’il soit interne ou externe, de quel courant qu’il soit. La France est un des pays qui reçoit le plus de touristes au monde. Les attentats ou les manifestations même violentes comme celle des banlieues n’ont pas été passé sous silence par crainte que les touristes ne viennent pas. Arrêtons de simplifier les choses et a nous insulter l’un, l’autre.

Que Dieu préserve la Tunisie et TOUT les Tunisiens. Et n’oublions pas qu’on est tous responsables de notre pays, TOUS sans exception et qu’ensemble, on doit le protéger et prévenir ce genre d’activités, TOUS. Pour cela, on doit savoir ce qui se passe.

10 comments:

Bloggeur tunisien said...

J'ai appris que les policiers ont rendu visite la maison familiale en Tunisie. Ils ont fouillé dans les affaires (l'odri, en particulier) de mon frère ..

Ils n'ont rien trouvé, et sont répartis sans arrêter qui que ce soit.

La police panique.

On doit s'attendre à des excès.

Rabbi i-9addir il 5ir.

Aziz said...

Il est evident qu,une certaine derive securitaire est en place ..>les differentes associations de droits de l"homme emmettent des communiques chaque jour pour informer que un tel ou un tel ou meme des groues de jeunes Tunisiens ont ete arretes ou sont disparus... Les annees noires sont de retour ...

arab said...

Je ne comprends pas que des gens qui auraient sois disant l'intention de faire exploser des places touristiques ou le magasin carrefour ou une ambassade, se regroupe avec autant d'armes et autant de monde. S'il s'avère réellement qu'ils avaient des explosifs, pourquoi avoir toute ces armes ? Il est plus facile de planquer des explosifs sous n'importe quelle forme que de cacher des armes qui elles sont parfaitement reconnaissables . Comme je l'ai dit dans un autre blog, je pense qu'ils avaient l'intention de se regrouper jusqu'a atteindre un nombre suffisant de combattants pour ensuite s'attaquer au palais . Les explosifs auraient pus servir pour ouvrir une brèche dans l'enceinte du ksar .

Il serait stupide de croire que parmi nos forces de l'ordre et notre armée ou même parmi les proches du pouvoir, il n'y ai personne qui ai regretté l'échec de cette opération . Beaucoup de ceux qui applaudissent les résultats auraient fait un ouf de soulagement comme celui qui à été fait un matin du 7/11/87 si l'opération avait réussie . Il ne faut pas s'étonner, nous sommes les champions de l'hypocrisie . Il y en a qui sont en train de payer leur manque de vigilance, ça va être la valse de certains hauts gradés et hauts fonctionnaire de l'état . Une partie de la population va encore les frais de l'exès de zèles des nouveaux fonctionnaires qui vont vouloir se distinguer . Pauvres tunisiens résidents, ils vont vraiment en baver .

Anonymous said...

Samsoum

Thanks for your pertinent article.
The authorities in Tunisia are clumsy and practice the 'langue de bois' while the opposition is not even able to have a common ground in order to present a serious challenge. Poor tunisians cought between cross fires.
Now the government will be so unsecure that they will react violently rather than solving the real problems, unemployement, corruption,lack of transparency and absence of freedoms.
I agree with you let those who want to spend their time in the mosque or in the bar do it.

Judgment is for god not human beings !!!

Cold Pizza said...

sam ! no offence mais ces derniers temps tes posts se sont un peu politises/radicalises. dont get me wrong i totaly hear u when u wrote that you're worried about your country et tes proches ki vivent la bas mais depuis ton ban , je trouve ke wallit t'ecris plus k'avt sur des sujets comme ca " why n' who" je c pas si c la conjoncture or that it really bugged what happened with l'ATI... look at the comments dude,....soon on te mettera comme lien ds un site anti ZABA :)

7assilou always a pleasure to read wou inshalah marra el jeya je trouverais a happier subject
one.

samsoum said...

@Cold Pizza; lool, actually you're right, it is probably a reaction to what happened to my blog, plus what is happening in Tunisia. But saying that my posts are radicalists is pushing it a little bit :-)))
I guess, I will get over this and get back to normal life. Just bear with me a little :-) Cheers.

Anonymous said...

Votre comparaison des attentats en France qui n'impacte pas le tourisme, avec ce qui s'est passé en Tunisie n'a aucun sens. Des attentats il y en a eu a Madrid, a Casablanca à Paris à Djerba à Bali etc. et ça n'a pas changé au tourisme. Mais un groupe de terroristes installé dans les maquis et les montagnes menaceant la sécurité du pays et des personnes a tout moment est une chose tout a fait autre. C'est vrai que le tourisme n'a pas été frappé en France, mais en Algérie où le terrorisme prend une autre forme, il y a tout simplement pas de vol Airfrance pour Alger et rare sont les Français ou même les Algériens de France qui voyagent en Algérie (d'ailleurs ils viennent en Tunisie). Alors Quand on a affaire à un group de terrorites armé jusqu'aux dents et installé dans le montagnes pour menacer la stabilité de notre pays il convient de la traiter avec discrétion.
Je vous rappelle de l'affaire du groupe terroriste AZF (il ya 5 ans) en France (qui envoyait des message s à un certain "Suzi" et qui placeait des bombes sur les rails du TGV) don't on ne parle plus pour une raison qui difficile à connaitre à moins qu'on ouvre les yeux. Ils se trouve aussi que les Français ne se sentaient plus intéressés par l'affaire du moment qu'on ne leur dit rien à la télé, là parcontre j'ingore les raisons d'une telle negligence des informations de la part des Français pourtant ils ne manquent pas de patriotisme

arab said...

Concernant cette affaire azf que l'anonyme mentionne, tout à été évoqué y compris la piste de règlement de compte internes entre services (pour mettre x ou y dans l'embarras) . Pour ce qui est de l'algérie, il est vrai que tout le monde évitait de voyager en algérie, y compris pour de déplacements à l'intérieur du pays . Mais il est trop facile d'imputer cette insécurité au seul faits de groupes armés politiques . Beaucoup d'algériens qui se sont livrés à des opérations commerciales dans leurs pays m'ont racontés avoir été attaqués par leurs propres voisins envieux déguisés en barbus des maquis . Cela se produisait après la transaction au moment ou il y avait de l'argent à rammasser . L'algérie, c'est un problème différent de la tunisie même si progressivement on risque de s'acheminer vers une situation similaire ou pire dans la mesure ou tous les ingrédients y sont à part le pétrole et les militaires .
Il n'y a pas de pétrole, mais il y a des sociétes à privatiser et donc c'est un gateau qu'on ne peut négliger . Il n'y a pas de militaires derrière le pouvoir mais il y a des clans (les familles) . Il n'y a pas de groupes armées mais il y a de l'insécurité quand même, les agressions diverses dont les crimes se multiplient chaque année. Il reste que la géographie n'est pas la même, le melting pot non plus . L'environnemnt et l'economie touristique sont un facteur supplémentaire évitant la similarité avec l'algérie pour l'instant mais pour combien de temps . Vu la répression subit par une partie de la population et vu la grogne qui monte chez cette population exclue .

Quand à ce qui est de ces sois disants groupes armées menacant la sécurité du pays, je crois qu'ils menaçaient plutôt la sécurité d'une famille et d'une personne plus que celle de la population et du pays . C'est bien de mêler ses intérêts et sa sécurité avec ceux du peuple quand on est en danger, mais je ne crois pas que les tunisiens soient dupes de la supercherie . Les informations diffusent aux comptes-gouttes mais elles filtrent quand même .

arab said...

Je voulais rajouter concernant l'algérie qu'il y a eu une autre affaire de train en france . Il se trouve qu'un jeune homme algérien ayant fuit avec sa famille les massacres perpétrés par les sois disants "islamistes" ce dont je doute bien entendue . Cette individu qui n'a rien d'un fervent pratiquant s'est retrouvé dans la peau d'un sérial killer .Il a tué 3 jeunes filles dans un train et cela s'est passé en 1999 . Si je dis cela c'est pour conforter l'idée que les crimes et massacres perpétrés en algérie n'ont rien à voir avec l'islam .Ceux qui les ont commis sont des criminels sans aucune attache avec le religion . Quand aux gros des massacres, ils l'ont été au nez et à la barbe des militaires . C'est une méthode déjà employé par le fln durant la guerre d'indépendance pour dresser la population contre l'occupant . J'èspère que le pouvoir tunisien, ne poussera pas le vice jusqu'à créer le même scénario qu'en algérie pour se maintenir . Fort heureusement, l'activité touristique et sa dépendance vis a vis de cette manne les en dissuade pour l'instant .

Anonymous said...

Je suis d'accord avec ceux qu'a dis "arab said"!! Ce n'est pas la sécurité du pays qui est visé!!Mais une famille ou plutot deux,La Tunisie C un gateaux ou deux famille se sont pratagé les parts!!!Et je sais de quoi je parle car Moi j'ai étas emprisonné 2ans la bas!Et je vous garantie que de la bas on vois vraiment la face caché de notre Pays!!C'est malheureux a dire....mais nous somme loin de cette terre de sérénité et d'accueil!!Bref mais ça reste un beau pays,parlé de ceux que j'ai vécu me serais trop long et pénible a vous raconté,et j'en crain meme pour ma sécurité et celle de mes proche!!!