Wednesday, December 06, 2006

Symbole!

N’est-il pas ironique qu’un blog appartenant à un MOUWATEN TOUNSI (citoyen Tunisien), soit censuré en Tunisie. Qu’un site au nom de TunisNews.net le soit aussi??

Ce symbole du citoyen qui n’a pas le droit de s’exprimer et de l’information qui n’a pas le droit d’exister. Cela veut tout dire et il n’y a rien à ajouter !!

Je me demande jusqu'à quand cela va durer, c’est tellement désolant que cela devient frustrant et honteux!! On est tous fiers d’être tunisiens, mais notre fierté ne sera jamais complète tant qu’on subit ce genre de pratiques. Je n’arrive pas à croire qu’il n’y a pas quelqu’un dans la sphère du pouvoir qui pense que ces pratiques ne servent à rien sauf qu’à nous amener de la mauvaise publicité. C’est tellement évident !!!!

Que faire ? Est-ce qu’il vaut mieux se taire ?

5 comments:

zaratustra said...

le tien ne va tarder à l'être aussi :)

se taire n'est pas la solution on s'en doute bien. et au fond tous ceux qui se réclament de ce pays et appartenir à ce pays savent quelle est la solution, mais personne n'a assez de courage pour l'assumer

A.L.G.Y said...

La censure ne mène à rien, surtout sur Internet. Je ne sais pas s'ils ont compris qu'Internet est un ocean d'information et que ca devient de plus en plus difficle et ridicule de tout contrôler.

Voici la conclusion de mon dernier post : Le monde arabe est–il condamné à ne connaître que ces mascarades de démocratie ? On ose espérer et dire NON !

La mise en route d’un véritable processus démocratique passe obligatoirement par une libération de la société civile, (liberté d'opinion, liberté d'expression et liberté d'association) et par l’émergence d’une bourgeoisie éclairée, intègre, c'est-à-dire, économiquement indépendante du pouvoir en place. C’est ainsi que les individus pourront peut être devenir citoyens et s’approprier cette démocratie qui ne peut être instaurée de manière autoritaire par l’extérieur.

Slaim said...

Je crois que la blogosphere peut casser cet etat d'esprit!

Rien ne resiste a la masse qui persiste...

Mouwaten Tounsi said...

Dans la sphère du pouvoir, ils sont plusieurs à être conscient de la frustration des Tunisiens. Mais il y a deux clans à mon sens, ceux qui sont entrain de se mentir et croire que ça peut durer et ils profitent de la situation actuelle et ceux qui savent que ça ne peut pas durer et qui sont integres et qui assurent correctement leurs tâches sans se meler de la politique même quand ils ont obligés de le faire. Et ceux la sont de moins en moins nombreux. Rien qu'en regardant les ministres qu'on a et en les connaissant un peu on comprend ce qui se passe : http://mouwatentounsiii.blogspot.com/2006/11/typologie-de-nos-ministres-raction-de.html

Anonymous said...

pourquoi pas:)