Tuesday, November 28, 2006

Démocratie et Religion.

Depuis des décennies, plusieurs pays justifient le fait de ne pas implémenter un système démocratique transparent par la peur de mettre au pouvoir un parti qui va a l’encontre de la sécurité nationale du pays !!! Cette justification est bien sûr adressée aux grandes démocraties de ce monde qui leur demandent qu’ils permettent à leur peuple de s’exprimer et avoir un droit de vote sur les lois qui régissent leur vie.

Bien sûr et on le sait tous que la vrai raison est de se maintenir au pouvoir à vie, mais beaucoup de pays occidentaux paraissent donner raison a ces dictatures, surtout après le 11 septembre et le dernier essai fait par Bush en Palestine (et en Egypte) et qui a abouti a des islamistes dans le gouvernement et ceci fait peur a certains

Au fait, même en étant conscient de la mauvaise fois de ces gouvernements, je suis tout à fait d’accord qu’un parti politique ne doit pas être basé sur la religion, mais pas pour les mêmes raisons.

Un parti doit être basé sur un ensemble de valeurs humaines, sociales et économiques auxquelles peut s’identifier n’importe quel citoyen, qu’il soit homme, femme, noir, blanc, musulman ou athée. Limiter un parti aux personnes pratiquant la même religion, c’est comme le limiter à ceux qui sont de la même race ou du même sexe et cela à mon avis est aberrant. On peut être libéral et musulman ou conservateur et juif, l’un ne doit pas exclure l’autre. Au fait je trouve que cela est dangereux car implicitement celui qui est opposé a un parti religieux va avoir un sentiment de culpabilité et de peur alors qu’il est un adepte de la même religion que les membres de ce parti. Implicitement il va y avoir des handicaps sérieux à discuter n'importe quel sujet puisque les lois divines peuvent être interprétées de mille manières et elles sont surtout indiscutables, on doit les appliquer ou on va en enfer (religions monothéistes) !!! Vous voyez bien à quel genre de débat cela peut aboutir.

Personnellement je trouve que démocratie et religion ne se mixent pas bien. On peut dans une nation démocratique s’inspirer de valeurs culturelles ou religieuses, mais construire une société moderne basée sur l’interprétation par quelques uns de la religion, c’est une tache qui me semble être vouée à l’échec. La religion doit rester au niveau individuel.

Je suis musulman mais je ne veux pas militer dans un parti politique musulman. Les musulmans doivent être représentés dans tous les partis (quand ils existeront), comme les femmes, les hommes, les blancs ou les noirs.

De toute façon, cette discussion est un peu préliminaire vu l’état des lieux de ces pays vis-à-vis de la liberté d’expression et l’encouragement du débat :-(

4 comments:

khanouff said...

Définition de wikipédia :
La théocratie (du grec theokratia, de theos, dieu et kratos, pouvoir, gouvernement de Dieu) est un régime politique où la légitimité politique découle de la divinité. La souveraineté y est exercée par la classe sacerdotale, qui cumule pouvoir temporel et religieux.
Ce ci pour nous amener à parler d’un régime théocratique, alors comment peut-on gérer les affaires humaines avec en face de vous des humains qui claironnent qu’ils détiennent la parole juste puisque divine et que vous n’avez qu’a vous pliez à eux. Et si vous osez donner votre propre interprétation du devin on vous répliquera que vous n’avez pas les qualités requises pour prétendre comprendre et expliquer les saints préceptes…vaut mieux rester au niveau de l’humain, avec des textes humains.

Elyes said...

Je ne peux qu'être d'accord avec toi.

En fait, un parti, comme son nom l'indique est là pour défendre une certaine vision du monde (ou du pays) et qui est partagée par une partie de la population. Mais tout en restant soumis à un cadre légal qui lui est supérieur (la constitution).

Le problème avec les partis d'essence religieuse c'est que leur paroles étant "celles de Dieu", ils se placent au-dessus de ce cadre.

L'autre différence est que, dans un système démocratique, le parti qui accède au pouvoir gouvernera au nom de tout le peuple et non pas uniquement au nom de ceux qu'ils l'ont élu.

Pour ces deux raisons au moins, un parti d'essence religieus ne peut être compatible avec l'exercice le religions.
A moins que ce soit des partis tels que la Démocratie Chrétienne ou l'AKP turc qui sont plus conservateurs que religieux.

de passage said...

Et que penses tu d'un pays qui passe son temps à combattre le religieux sous toute ces formes y compris dans l'accoutrement .
D'un côté on ne veut pas d'un parti religieux au pouvoir et de l'autre on tolère ou l'on omet de mentionner qu'il existe un parti politique bien connu qui passe sont à noyer le poisson dans son prétendu combat contre le terrorisme . Bien évidemment je parle du pays qui nous concerne tous , la tunisie .

samsoum said...

@de passage; j'ai bien mentionne la mauvaise foi de ceux qui combattent la religion pour se maintenir au pouvoir et nous font penser autrement et je ne le tolere point.